Oubli de soi ou le sens du patrimoine – Hudjidala……

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Oubli de soi ou
Le sens du patrimoine

Toi qui es parti au gré des fortunes,
Toi qui ne veux plus de ton infortune,
Toi qui te tournes vers d’autres cieux,
A la quête du bonheur en d’autres lieux,
Ou toi qui ne jures que pour le lendemain,
Dans ta hantise de forcer le destin,

Regardez-vous parfois en arrière,
Pour voir si vous marchez sans ombre  ?
Si le soleil vous traverse de sa lumière  ?
Et que le vent vous passe sans détours  ?

Car, sans murs, vous êtes sans consistance,
Vous êtes châteaux de sable, sans racines.
Car vous avez oublié les cités de vos pères,
Car vous avez oublié l’essence de leurs prières.

Visitez les Ujumbe à Mutsamudu et Iconi,
Longez les ngome d’Itsandra et de Domoni,
Recueillez-vous à Labattoir ou à Tsingoni,
Et dites-moi si ces murs n’ont pas une âme,
Et s’ils ne vous susurrent de leur fierté
De la splendeur des sultans bâtisseurs  ?

Alors dites-moi s’ils ne valent pas d’être,
Pour avoir été ce qu’ils ont été pour l’histoire
Et pour ce qu’ils nous apportent en bien être,
De nous mettre à notre place parmi les hommes  ?
Kamaroudine

Hudjidala…

Wawe wapashia zindzozi,
Wawe waharaya matsozi,
Wawe wabuzudza hawa,
Ha huzunzunguha furaha,
Wawe kusona katside yimeso,
Ha taharaki ya huka ntro.

Wanyu wangalia mengoni ?
Mujua amba kamuna shivuli?
Ntsonga yajua umforoani,
Na npevo kayimukabilini.

Maana bila nkura kamuna muradi,
Nyumba za masantsa bila mizi,
Ha yivo mwadala vo mwalawa,
Ha yivo mwadala dua za wadzade.

Zuru madjumbe ya Mtsamdu na Iconi,
Tembeleya zingome za Itsandra na Domoni,
Uswali na labatwara na Tsingoni,
Yivo, unambie nahika zinkura kazina roho,
Nahika kazisishainsha ufahari,
Na uzuri wapangwa na masultwani  ?

Ha namunambie amba kazina maana,
Mbona zika bora ha wadzade,
Mbona zisirivingia zi bastwi,
Ha yivo zaritria swafuni mwa ubinadamu.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Articles similaires

La fondation de Mirontsy

Rabouba Jr Ben Ali rdptt13a91hmh346984 mc  ·  “On dit que Mirontsy est née au 19ème siècle. Ce qui n’est pas tout à fait vrai, puisqu’il y a des monuments démontrant que cette cité était déjà habitée au 16ème siècle. Des sites comme Mkiri wa Mpwani et Masdjidil Azhar témoigne de ce passé. Les quatre siècles qui ont suivi, Mirontsy aurait cessé d’exister, suite aux razzias malgaches…” En

Une scandaleuse affaire : entre Mwigni M’kou et Abdallah III en 1871

Said Bakar Mougné M’kou Said Bakar rapporte ceci dans sa fameuse chronique de Ngazidja “Sultan Abdallah resta [à Ngazidja après la guerre de 1871 contre Msafumu] pour réclamer le paiement de ses frais. Il nous fit cotiser pour sept mille pilastres, et il prétendait qu’il en restait encore sept mille dont il attendait le paiement. Sultan Ahmed se plaignit auprès des Français de ce que

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé !