Sidi ABDEL RAHMANE AL HICHAMI

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’ADMNISTRATION : 

SIDI ABDEL RAHMANE AL HISHAMI est né d’une mère domonienne, Bweni Fatima-Sheikh AL SHEIKH  ABUBAKR IBN SALIM AL BAALAWI .

Ses deux épouses à Mutsamudu :

Sidi Abdel Rahmane Al HISHAMI avait épousé une première fille de Said Abdallah ibn Abdouroihamane (Abana) ibn Sultan Alawi 1er Al Maduwa, Bweni Hafsoit. Cette épouse est vite décédée sans laisser d’enfant. Sidi Abdel Rahmane Al HISHAMI épousa alors la sœur de sa défunte épouse, Bweni Boira Sidi binti Said Abdallah ibn Abdouroihamane (Abana) ibn Sultan Alawi 1er Al Maduwa. (Said Abdallah père de Bweni Hafsoit et de Bweni Boira Sidi, était aussi connu sous la désignation de Mwenye Gungwamwe).Trois filles sont nées de cette union :Bweni Karima(Mama Torine), Bweni Hafifa(Mama Nouria) et Bweni Fatima-Sidi(Boira/Mama Doudou). Il épousa par la suite une femme de la grande comore ,avec laquelle il a eu plusieurs enfants, dont Bweni Antuya (Mère de Saidomar Mohamed Sidi et Madame Soibahadine etc…).

Sidi Abdel Rahmane Al HISHAMI a eu deux sœurs de même père et de même mère à Anjouan, Bweni Trindre Abdel Rahmane Al HISHAMI et Bweni Housnati Abdel Rahmane Al HISHAMI et un frère de même père, Abdallah Abdel Rahmane Al HISHAMI, natif de Mutsamudu de mère mutsamudenne, mère connue sous la désignation de bweni Shaweni.

Le frère :

Abdallah Abdel Rahmane Al HISHAMI a eu comme descendant : Mwenye Omar, (père de Mohamed Omar , de Fatima Omar et de Hadidja Omar dite Bweni Madame)

Les deux sœurs :

La 1ère sœur, Bweni Tendre a eu 4 filles :

– la 1ère a eu comme descendante : la mère de Bweni Antuyabat (mère d’Aoulad)

– la 2ème a eu comme descendant : Mwenye Chaharane

– la 3ème  a eu comme descendantes : Bweni Djaha (Kokoi Sitty Youssouf Papa), Bweni Achiya Laza et de Boira Laza.

– la 4ème  Bweni Matsalé a eu comme descendants : Bweni Mariama( mère de Bweni Zamou et de Mwenye Salim Abdallah Abeid dit Salim Magalawa) puis Mwenye Mohamed dit Mikigui, de Mwenye Hamid ou Ahmed (Ba-Nourou Moinatsoma) et de Mwenye Salim Cheikh (Ba-Bacar Salim Cheikh) …

La 2ème sœur, Bweni Housnati ….

Said Bakar Mougné M’kou  1 mai 2018 

 Mwigni Sidi ben Abderemane
Chef de la douane à Moroni, vers 1898, il est décoré de l’ordre royal de l’Etoile d’Anjouan, considéré comme le premier ordre de décoration créé aux Comores. Il fut institué par le sultan Abdallah III en 1874.
” Le Résident de France à la Grande Comore est Officier de l’Etat-civil, chargé de la Justice de Paix, et préside le Conseil et le Tribunal des cadis. Il est assisté d’un Chancelier de Résidence, préposé du Trésor, chargé de la Navigation, et d’un Commis de Résidence, chargé du Service des Postes et de l’Ecole française indigène, tous européens. En 1898, le Service des Douanes est confié à Sidi Abderemane, et le Service du Port à Bakari Moinze. Un interprète et dix gardes de police sont attachés à la Résidence. […] Ces hommes sont des Accomplis, investis dans le politique, puissants dans les assemblées locales, qui vivent de leurs terres et de leur influence. Ils en portent les signes vestimentaires, empruntés à la cour du sultan omanais de Zanzibar au XIXè siècle : manteau brodé djoho, poignard d’apparat, turban, épée. Nouvelles marques d’honneur, les décorations font leur apparition. “
Il est connu à Moroni pour avoir introduit pas mal de plantes en l’occurrence le fruit-à-pain si je ne me trompe pas; il fut aussi un grand propriétaire de beaucoup de parcelles de terrain. Said Ali Sidi me disait un jour qu’à chaque fois que son grand père devient le nouveau propriétaire d’un parcelle, il gardait toujours le nom de famille de l’ancien propriétaire.
________
– Crédit photo : Fonds Henri Pobéguin 1898, Propriété de la Bibliothèque de Saint Maur des Fossés.
– Texte de Sophie Blancy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Contenu protégé !